Une création entreprise individuelle semble être facile. Toutefois, il serait dangereux de fermer les yeux sur certains inconvénients qui peuvent pousser l’auto-entrepreneur à la banqueroute. Alors pour réussir la création de votre entreprise individuelle, suivez nos conseils !

Création entreprise individuelle : pour quoi ?

L’entreprise individuelle est une forme juridique simple et si peu contraignante qu’il n’y a même pas de statuts à rédiger. Souple et peu coûteuse, cette structure bénéficie d’une comptabilité simplifiée. En plus de présenter des avantages fiscaux et financiers certains, l’EI permet à l’entrepreneur d’être le seul maître à bord. Ce sont donc tous ces avantages qui poussent un grand nombre d’auto-entrepreneurs d’opter pour la création d’une entreprise individuelle. Mais avant d’opter pour cette forme d’entreprise, il est nécessaire de mieux comprendre pour réussir.

CTA création entreprise individuelle

Création entreprise individuelle : pour qui ?

L’entreprise individuelle est adaptée aux activités peu risquées et non coûteuse, qui ne nécessitent pas d’outils de production.

Ne nécessitant ni statuts, ni capital, elle peut être créée rapidement. L’entreprise individuelle peut être de nature commerciale, artisanale, libérale ou agricole, elle convient donc à tous les entrepreneurs.

Création entreprise individuelle : les inconvénients

Il existe un seul point noir à la création d’une entreprise individuelle. Cependant, cet inconvénient est tellement important, qu’il pourrait rapidement devenir rédhibitoire.

Les patrimoines individuels et personnels de l’entrepreneur sont juridiquement confondus. En cas de problème, l’entrepreneur qui a opté pour la création d’une entreprise individuelle se voit responsable des dettes de son entreprise sur l’ensemble de ses biens, ainsi que sur ceux de son conjoint (cela dépend du régime matrimonial).

Nota Bene : la loi permet, sous condition de procéder à une déclaration d’insaisissabilité devant notaire, de mettre à l’abri les biens fonciers de l’entrepreneur.


Création d’une entreprise individuelle : comment réussir ?

Personne n’a la recette magique pour réussir la création de son entreprise individuelle et encore moins celle de la faire prospérer. Cependant, il y a certaines étapes à suivre pour rendre votre mission plus facile.

Création d’une entreprise individuelle : avant de se lancer

Avant de se lancer dans la création d’une entreprise individuelle, il est impératif de se poser trois questions :

  • 1/ Suis-je prêt(e) pour devenir mon propre chef ?
  • 2/ Suis-je prêt(e) à faire l’impasse sur ma sécurité financière ?
  • 2/ Est-ce que mon projet est assez solide pour prospérer ?

La réponse à ces trois questions doit être positive. En effet, une EI engage le patrimoine personnel et professionnel de l’entrepreneur. Alors si vous ne voulez pas perdre tous ce que vous possédez, vous devez être sûr de vous !  

Création entreprise individuelle : pendant le processus de création

Le temps que les formalités de création se mettent en place, il est indispensable de mettre au point une stratégie marketing. Pensez donc à créer les cartes de visites et si votre activité le nécessite, pensez aux Flyers.

Pensez également à créer un site web et à animer un ou plusieurs profils professionnels sur les réseaux afin de booster votre popularité.

Il est impératif que cette stratégie marketing soit respectée, alimentée et perpétuée pour agrandir son réseau

Création entreprise individuelle : sur le long terme

Pour réussir à faire prospérer votre EI, il vous faudra observer certaines règles :

  • Ne soyez pas trop gourmands sur vos honoraires. Cependant, ne bridez pas trop vos prix pour ne pas donner l’impression que votre offre est « cheap ».
  • Respectez vos prestations en cours et vos deadlines, au risque de refuser du nouveau travail.
  • Faites marcher votre réseau.
  • N’hésitez pas à embaucher dès que vos moyens vous le permettront ; plus de personnels, c’est plus de travail. Plus de travail, c’est plus de rentrées d’argent… un véritable cercle vertueux.
  • Engagez un comptable et faites en sorte que vos comptes soient clairs.

Sachez que c’est de la bonne gestion de votre activité que dépend votre salut professionnel et personnel. Alors n’hésitez pas à embaucher un gestionnaire, un conseiller ou même faire appel à des consultants externes pour vous aider à faire tourner votre entreprise.
Vous êtes peut être intéressé par d’autres façons de créer une activité professionnelle. Comme une SARL ou EURL ou bien d’avoir plus d’informations sur les statuts pour être freelance.

CTA création entreprise individuelle